nos actus

La fibre pour tous, c’est pour quand ? (18 novembre)

Revue de presse ce matin dans la Provence
Avec un retard estimé entre 3 et 4 ans, ce n’est pas encore demain que la fibre sera enfin déployée sur l’ensemble des rues de notre secteur !
Intolérable pour Marseille 2ème ville de France !!!

cérémonies de commémoration du 11 novembre

Comme chaque année, nous nous sommes réunis en présence du maire de secteur Monsieur Pierre BENARROCHE, de Madame la Députée Claire PITOLLAT et de nombreux élus devant le monument du jardin des Goumiers, puis devant la stèle de la Clinique Bonneveine pour commémorer l’Armistice du 11 novembre 1918.

Le 11 novembre prend valeur de symbole, il est le jour national du souvenir, celui de reconnaissance et de piété envers les morts de tous les conflits.

Connaître, comprendre et transmettre : voilà le meilleur hommage que nous pouvons rendre à ces hommes et ces femmes qui du front jusqu’à l’arrière front, ont été pris dans les tourments de l’Histoire.

Connaître, comprendre et transmettre : voilà la meilleure arme qui nous protègera demain contre les aléas de l’Histoire.

#DevoirDeMémoire
#NeJamaisOublier

travaux rond point zénatti / musso / lapin / blanc (5 novembre)

Comme annoncé dans notre journal d’avril et conformément aux engagements pris par Madame La Présidente de Aix-Marseille-Provence Métropole Martine Vassal, les travaux concernant la création du giratoire Zénatti / Musso / Lapin Blanc ont débuté le 2 novembre et devraient, sous réserves d’impondérables, être terminés avant Noël.

Notre CIQ est très heureux de voir enfin ce dossier aboutir, dossier qui pour rappel datait d’une vingtaine d’années et remercie Martine VASSAL pour son implication.

clinique bonneveine (9 octobre)

La clinique Bonneveine a inauguré le 9 octobre des nouveaux locaux pour des consultations dédiées aux personnes en situation de handicap !

Pour améliorer la qualité de prise en charge des personnes en situation de handicap, la clinique Bonneveine a structuré une offre de santé permettant l’accès aux soins des personnes en situation de handicap. En complément, la clinique dispose désormais d’un dispositif de consultations dédiées pour des personnes en situation de handicap, labellisé par l’ARS.

Ces locaux et équipements permettent d’offrir un lieu de consultations calme, apaisant dans un environnement serein, et de disposer de matériel et équipements spécifiques qui permettent de s’adapter à tout type de prise en charge, y compris aux situations les plus complexes.

cérémonies de commémoration du 8 mai 1945  🇫🇷

Comme chaque année, nous nous sommes réunis en présence du maire de secteur Mr Pierre BENARROCHE et de nombreux élus comme Catherine PILA, Laure-Agnès CARADEC, Olivier MENETRIER, Anne MEILHAC, Marie MARTINOD,… devant le monument du jardin des Goumiers, puis devant la stèle de la Clinique Bonneveine pour commémorer l’Armistice du 8 mai 1945 qui restera à jamais la date de la victoire de la liberté sur l’aliénation, la victoire des Droits de l’Homme contre l’infamie et la barbarie.

Il nous faut encore et toujours accomplir ce devoir de mémoire.

Souvenons nous toujours que c’est au courage de ces hommes et de ces femmes que nous devons notre chance de vivre dans un pays libre.

Vive la paix, vive la République et vive la France 🇫🇷 🇫🇷

Christine LA ROCCA

préservons nos restaurateurs et nos commerces

Le 6 mai, à l’Escale Borély, nous assistions à l’invitation du Président de l’ACEB, Mr Henri TULIMIERO à une réunion qui regroupait une trentaine de commerçants et plusieurs personnalités. L’objectif de cette réunion était de sensibiliser les pouvoirs publics au désarroi de ces professionnels qui réclament depuis plusieurs années la prorogation de leurs baux commerciaux pour une durée de douze ans. Diverses problématiques, comme le stationnement anarchique des scooters ou l’absence de sanitaires en nombre suffisant ont été abordées.

Un grand merci particulièrement Mr TULIMIERO pour son invitation.

Préservons nos restaurateurs et nos commerces

réunion publique « apaiser le littoral sud » du 18 décembre 2020

Nous avons assisté avec Christine GUERRE le 18 décembre dernier à la réunion publique concernant l’Apaisement du Littoral Sud organisée par la Mairie de secteur.
L’objectif de cette réunion était de présenter un cadre pour réfléchir collectivement à des solutions pour apaiser le littoral sud, de la pointe rouge aux Goudes, pour co-construire le projet avec les habitants, les professionnels, les CIQ, les associations, la Ville, la Métropole, le Parc national des Calanque et la RTM.
Le début de la concertation devait avoir lieu au début de l’année 2021 pour proposer les premiers aménagements à l’été 2021.

Propositions de la Mairie :
– informer les habitants en amont en installant des panneaux lumineux qui indiqueraient le niveau de saturation des parkings, l’ouverture des calanques en précisant les temps de trajet aller et retour
– créer des parkings relais
– modérer la vitesse par une signalétique au sol rappelant l’entrée dans une zone avec vitesse limitée à 30km/h
– développer les transports collectifs
– sécuriser les cyclistes et les piétons.

Le projet du BUS n’a absolument pas été abordé, ce n’était pas l’objet de cette réunion.
Il s’agissait d’une réflexion sur la création dans cette zone d’une ZTL (zone à trafic limité) pour limiter la circulation automobile afin de réorganiser la mobilité afin de faciliter les déplacements des transports en commun, des cyclistes, la circulation motorisée n’étant autorisée qu’aux riverains.
Dans un 1er temps, a été évoqué la possibilité de la mise en place d’une barrière soit au niveau de l’escalette, soit au niveau des Goudes pouvant permettre d’apaiser le trafic pour la prochaine saison.

Cette solution ne faisant que reporter le problème de saturation sur un autre quartier a fait débat.
Par ailleurs, il avait déjà été évoqué en septembre, lors d’une réunion de la Fédération des CIQ du 8ème arrondissement en présence du Maire Monsieur BENARROCHE, une réflexion concernant la création d’une zone ZTL de la mise en place au niveau du LIDL de la Pointe Rouge, soit d’une barrière, soit l’installation d’une caméra verbalisant les automobilistes non-résidents, ou non titulaires d’une autorisation.
Rien n’est déterminé, tout est au stade de la réflexion et correspond au programme porté par la nouvelle municipalité.
Monsieur BENARROCHE avait par ailleurs rappelé que la nouvelle municipalité était opposée au BUS et prévoyait que les terrains réservés au passage du BUS deviennent des parkings relais.

Nous sommes intervenus pour demander que l’accessibilité au Parc national des Calanques ne soit pas une sinécure et continue d’être accessible à tous les marseillais, en ne créant pas un espace privilégié fermé pour les seuls résidents de la zone.
Nous devrons être vigilants pour préserver nos quartiers de Bonneveine et de la Vieille Chapelle afin qu’ils ne soient pas pollués par ces parkings relais.
Le sujet est complexe, la mise en place d’une zone ZTL implique un réseau des transports en commun conséquent, or le notre manque totalement de maturité pour absorber le report modal suite à la limitation de la zone aux seuls riverains. Il convient en effet, d’anticiper les évolutions concernant les transports en commun puisque ces derniers devront être en mesure d’absorber les reports modaux liés à la mise en place de la ZTL. La mise en place de nouvelles lignes de bus en site propre, l’adaptation du réseau de bus sont des projets de long terme qui devraient nécessiter des investissements conséquents.
Et il sera également nécessaire de mettre en place un cadre règlementaire spécifique.
D’importants processus de communication et de participation seront nécessaires.

 

Christine LA ROCCA

consultation des ciq pour la modification 2021 du plui

Le PLUi qui a été adopté l’année dernière comprend, dans le cadre d’un processus prévu par la loi, des procédures permettant d’introduire annuellement des modifications dans le document approuvé.
Le Maire de secteur, Monsieur Pierre BENARROCHE a sollicité le 20 janvier 2021 les CIQ en leur demandant de faire des propositions concernant leur secteur avant le 5 février.
Compte tenu du délai très court qui nous était imparti, et toujours dans une démarche de concertation participative, j’ai créé un groupe de travail et je tiens à remercier tout particulièrement Marie José CAVENATI, Christine GUERRE, Gérard PELLETIER, Claude SOLARI et Georges CERU pour leur contribution active.
Je partage ici la synthèse que j’ai adressée à la Mairie.

« Bonjour Monsieur le Maire, bonjour à tous,

Nous vous remercions pour cette démarche qui nous permet de nous exprimer et de vous faire remonter un certain nombre de points soulevés par le groupe de travail mis en place au sein de notre CIQ.
Pour notre CIQ, l’idée générale est qu’une bétonisation à outrance de nos quartiers n’est pas souhaitée car cela dégraderait considérablement notre qualité de vie et notre cadre de vie, les infrastructures actuelles ne permettant pas d’accueillir des programmes démesurés ou surdimensionnés pour les raisons suivantes :
– Aggravation des nuisances avec une amplification de la circulation déjà saturée sur certains axes
– Manque de transports en commun
– Problématique de stationnement
– Saturation des réseaux d’eaux usées et réseau pluvial insuffisant
– Trop de gros camions et engins de chantier roulent et défoncent nos routes qui ont été goudronnées pour un passage normal
– Pollution…
Pour rappel, sur notre secteur, nous n’avons actuellement pas moins de 13 constructions neuves en cours de réalisation ou à venir : 3 avenue des goumiers, 3 bd du sablier, 2 avenue de Hambourg (plus semble-t-il une autre serait à venir dans le centre commercial Bonneveine, à la place de l’ensemble poste, sécurité sociale (merci de nous des informations à ce sujet pour répondre aux demandes des habitants que nous avons), 1 av Joseph Vidal, 2 bd des amis, 1 traverse les Mees (sous réserves).
Il ne s’agit en aucun cas de s’opposer par principe mais de conserver la nature même de nos noyaux villageois. 

1/ Généralités- méthode d’urbanisme :
Les aspects fonciers concernant le quartier Bonneveine-Vieille Chapelle sont primordiaux pour les habitants qui souhaitent, tout en étant ouverts aux constructions nouvelles, conserver cet aspect pavillonnaire existant avec une certaine maîtrise des constructions en ne dépassant pas 4 étages pour les constructions futures.
Il serait souhaitable que toute demande de permis de construire ait immédiatement une certaine diffusion ou publicité, sans attendre l’obtention du permis de construire, ce qui limiterait les nombreux recours judiciaires à l’aide d’éventuels ajustements de la construction concernée.
Nous souhaiterions pour ces motifs, si cela est possible, avoir une information en temps réel sur les divers permis de construire de notre arrondissement avec accès au dossier dématérialisé du permis lui-même, pour pouvoir faire également par exemple, une analyse du ratio logements/places de stationnement, cela n’étant pas dans le but de faire un recours sur le permis mais étant sur le terrain, nous sommes plus à même d’évaluer les répercussions sur le quartier que des techniciens qui ne connaissent pas forcement dans le détail toutes les problématiques du quartier ou tout du moins d’aider les équipes techniques. Il pourrait en ce sens être envisagé de prévoir des réunions régulières du CIQ avec l’urbanisme pour connaitre les dépôts de dossier de permis de construire.

2/ Le PLUi du quartier de Bonneveine-Vieille Chapelle :
– L’hippodrome Borely dont la fin du bail pour 2022, qui est classé UV1, devrait être protégé de façon plus importante, et sa destination après 2022 plus déterminée par la municipalité. Nous souhaiterions à ce sujet pouvoir être conviés aux réunions de travail sur ce dossier.
– La zone comprise entre les plages, l’avenue de Bonneveine et le boulevard du Sablier (voir plan joint) doit être classé UC1 et non UC2 ce qui porte la hauteur de façade à 13m au lieu de 16m, conformément aux bâtiments qui existent déjà (bâtiments de 3 étages au maximum).
– La zone comprise entre l’avenue de Hambourg et le boulevard du Sablier comporte une partie « grillagée » rouge dont la légende ne permet pas d’explication claire ou peut-être « inconstructible » alors qu’il existe déjà des constructions ? Merci de nous donner les explications.
– Remplacement de la zone UQP située avenue de Hambourg permettant d’après le règlement une hauteur de 20m pour des constructions par UV2 (espace verts urbains) dans la continuité du parc à partir du carrefour Guerre (pouce César) Voir plan joint
– Nous souhaitons également que le terrain sur lequel est situé le bâtiment d’Orange au 72 bd du sablier soit classé en UC1.
– La solution finale du BUS par exemple n’étant pas encore déterminée, quid de l’estuaire du bus existant-Bd Jourdan Barry ? Il faudrait établir un groupe de réflexion sur le devenir de la section boulevard du Cabot / traverse Parangon comprenant CIQ, associations des 9è et 8è arrondissements, etc….
– Transports en commun : le secteur Sud compris entre le 2ème Prado / boulevard Michelet / le littoral Sud et le massif des calanques souffre d’un déficit de transports en commun. Le 8ème arrondissement est le deuxième le plus peuplé de Marseille. Il est urgent de se pencher sur les solutions qui peuvent être mise en place en termes de transports en commun, amélioration des fréquences, BHNS (Bus à Haut Niveau de Service), Tramway et pourquoi pas le Métro.
– Devraient être conservés certains arbres remarquables comme les 6 platanes situés avenue des goumiers devant l’ancienne clinique Rosemond, les arbres plantés sur le bd des amis seront-ils conservés avec les constructions à venir, …, merci de préserver en ce sens tous les ilots de verdure qui peuvent être sauvés. 

Restant à votre disposition

Bien cordialement
Christine LA ROCCA

le parc borély s’est refait une beauté !

Nous remercions Madame la Présidente de la Métropole et du Département Martine VASSAL pour les travaux de rénovation entrepris au Parc Borély.
Les aires de fitness et de jeux ont été modernisées et la roseraie ainsi que le lac ont été rénovés.
Une demande récurrente de notre CIQ enfin satisfaite !
Nous espérons maintenant que chacun fera preuve de civisme afin de pouvoir profiter pleinement de ces nouveaux aménagements.